Posted on Leave a comment

Aller au Contenu principal – Clavier Accessible

(a) Consolidation. Si les actions devant le tribunal portent sur une question commune de droit ou de fait, le tribunal peut :

(1) se joindre à l’audience ou au procès pour l’une ou l’autre des questions en litige dans les actions;

(2) regrouper les actions; ou

(3) rendre toute autre ordonnance pour éviter des coûts ou des retards inutiles.

(b)Essais séparés. Par commodité, pour éviter tout préjudice ou pour accélérer et économiser, le tribunal peut ordonner un procès séparé d’une ou de plusieurs questions, réclamations, demandes croisées, demandes reconventionnelles ou demandes de tiers distinctes. Lorsqu’il ordonne un procès séparé, le tribunal doit préserver tout droit fédéral à un procès devant jury.

Notes

(Tel que modifié Fév. 28, 1966, eff. 1er juillet 1966; Avr. 30, 2007, eff. Dec. 1, 2007.)

Notes du Comité consultatif sur les Règles — 1937

La subdivision (a) est basée sur le Titre 28, §734 de l’U.S.C. (Ordonnances visant à réduire les coûts; consolidation de causes de même nature) mais dans la mesure où le statut diffère de cette règle, il est modifié.

Pour des statuts comparables traitant de la consolidation, voir Ark.Creuser.Stats. (Crawford &Moses, 1921) §1081; Californie.Code Civil.Proc. (Deering, 1937) §1048; N.M.Stat.Ann. (Courtright, 1929) § 105-828; N.Y.C.P.A. (1937) §§96, 96a et 97; American Judicature Society, Bulletin XIV (1919) Art.26.

Pour les indemnités de départ ou les procès séparés, voir Calif.Code Civil.Proc. (Deering, 1937) §1048; N.Y.C.P.A. (1937) §96; American Judicature Society, Bulletin XIV (1919) Art. 3, §2 et art.10, §10. Voir également la troisième phrase de la règle 29 sur l’équité (Moyens de défense — Présentation) prévoyant une audition et une décision distinctes discrétionnaires avant le procès des moyens de défense ou d’abattement, et voir également la règle 12(d) du présent règlement pour les audiences préliminaires des moyens de défense et des objections.

Pour l’introduction d’arrêts distincts, voir l’article 54.b) (Arrêt à différents stades).

Les Notes du Comité consultatif sur les Règles — Modification du Règlement de 1966

Dans certaines affaires de séparation de l’amirauté en vue du procès des questions de responsabilité et de dommages (ou de l’étendue de la responsabilité autre que les dommages, tels que le sauvetage et la moyenne générale) ont été propices à l’expédition et à l’économie, en particulier en raison du droit statutaire d’appel interlocutoire dans les affaires de l’amirauté (qui est bien sûr préservé par ces Règles). Bien que la séparation des questions en vue du procès ne soit pas systématiquement ordonnée, il est important qu’elle soit encouragée lorsque l’expérience a démontré sa valeur. Cf. Weinstein, Bifurcation de routine des procès de négligence, 14 Vand.L.Rév. 831 (1961).

Dans les affaires (y compris certaines affaires relevant de la juridiction de l’amirauté et de la juridiction maritime) dans lesquelles les parties ont un droit constitutionnel ou légal de procès avec jury, la séparation des questions peut donner lieu à des problèmes. Voir par exemple United Air Lines, Inc. v. Wiener, 286 F.2d 302 (9e Cir. 1961). En conséquence, la modification proposée à l’article 42 réitère le mandat de l’article 38 concernant la préservation du droit à un procès devant jury.

Notes du Comité sur les Règles — Modification de 2007

Le libellé de l’article 42 a été modifié dans le cadre du restylage général des Règles civiles afin de les rendre plus faciles à comprendre et de rendre le style et la terminologie cohérents dans l’ensemble des règles. Ces changements se veulent uniquement stylistiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.