Posted on Leave a comment

Comportements répétitifs axés sur le Corps

Les comportements répétitifs axés sur le corps (BFRB) sont un groupe de problèmes de santé mentale qui poussent les gens à mordre, à cueillir, à tirer ou à gratter leur peau, leurs cheveux ou leurs ongles de manière compulsive. Alors que certaines personnes atteintes de BFRB ont conscience et un aperçu de leurs comportements, d’autres les font automatiquement. Les BFRB sont souvent liés à des troubles comme l’anxiété ou la toxicomanie. Le traitement est essentiel pour les personnes atteintes de BFRB, mais beaucoup cachent souvent des preuves de ces actions nocives et ont du mal à demander de l’aide.

Table des matières

Que sont les BFRB?

Les comportements répétitifs axés sur le corps sont des comportements involontairement nocifs qui peuvent endommager le corps d’une personne. Les personnes qui s’engagent dans des BFRB ressentent une forte envie d’adopter ces comportements. Certains exemples incluent la traction des cheveux, la cueillette de la peau et la morsure des ongles.

Comme ces comportements causent des dommages physiques aux tissus, ils peuvent modifier la texture et l’apparence des tissus. Ces changements peuvent renforcer l’envie de cueillir ou de pousser la peau, poursuivant le cycle des BFRB.

Lorsqu’une personne participe à ces comportements, elle ressent une brève période de calme ou de plaisir, comme. ces comportements sont souvent réalisés comme un moyen de faire face aux difficultés émotionnelles. Cependant, les individus peuvent également ressentir de la détresse émotionnelle et de la honte à cause des comportements eux-mêmes.

Infographie expliquant ce que sont les BFRB

Comportements répétitifs communs axés sur le corps

Les comportements répétitifs axés sur le corps sont le plus souvent dirigés vers les cheveux, la peau, les ongles et la bouche. Certaines personnes luttent avec plus d’un BFRB en même temps. La gravité de ces comportements peut varier de légère à perturbatrice. Les personnes atteintes de BFRB font de grands efforts pour cacher leurs comportements.

  • Trichotillomanie (Traction des cheveux): La Trichotillomanie est un trouble qui tire les cheveux. Une personne atteinte de ce trouble tire les cheveux de diverses parties du corps. Les cheveux sont le plus souvent tirés du cuir chevelu, des cils et des sourcils. Ce comportement est généralement plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.
  • Trouble de l’excoriation (Cueillette de la peau): Le trouble de l’excoriation est plus communément appelé trouble de la cueillette de la peau. Ce trouble se définit par une envie presque irrésistible de s’attaquer à sa peau. Une personne peut ramasser des cuticules, des points douloureux, des croûtes et des bosses sur la peau. Ce comportement peut entraîner des plaies ouvertes et des plaies sur tout le corps.
  • Onychotillomanie (Cueillette des ongles): L’onychotillomanie est un trouble de la cueillette des ongles. Les symptômes de l’onychotillomanie comprennent des envies intenses de peler, de déchirer et de cueillir les ongles et les ongles des pieds. La cueillette peut se faire avec les doigts ou les outils. Parfois, une personne peut complètement arracher un clou en le cueillant.
  • Onychophagie (Se ronger les ongles): L’onychophagie est une BFRB caractérisée par une contrainte de se mordre les ongles et les ongles. Ce comportement se fait de manière si intense que la morsure devient nocive pour les ongles et la peau environnante. Certaines personnes mordent ou enlèvent entièrement leurs ongles.
  • Dermatophagie (Manger de la peau): La Dermatophagie est un mot grec qui se traduit par « manger de la peau. »Les personnes atteintes de ce trouble ont une envie intense de mâcher leur peau, principalement sur leurs mains et leurs doigts. Ce comportement peut entraîner des saignements et des infections.
  • Morsure des lèvres (Kératose de la morsure des lèvres): Un trouble de la morsure des lèvres peut endommager les tissus des lèvres, provoquant une kératose de la morsure des lèvres. La kératose est une partie épaissie et durcie du tissu de la lèvre ou de la bouche, un peu comme un cal sur la peau. Des morsures répétées des lèvres peuvent provoquer des saignements, des plaies et une inflammation.
  • Morsure des joues (Kératose des joues): Un trouble de morsure des joues est similaire à une morsure chronique des lèvres. Les personnes atteintes de cette maladie ont une envie compulsive de mordre et de mâcher à l’intérieur de leur joue. Une mastication agressive répétée peut provoquer des plaies, des larmes et même une kératose de morsure de joue.
  • Mastication de la langue: Une personne atteinte d’un trouble de la mastication de la langue mâche compulsivement sa langue, généralement le long des côtés. Lorsque l’enflure et les plaies se développent, les changements peuvent donner envie à un individu de le mâcher encore plus souvent.

Qu’Est-Ce Qui Cause Des Comportements Répétitifs Axés Sur Le Corps?

Comme très peu de recherches ont été faites sur les comportements répétitifs axés sur le corps, les causes des BFRB ne sont actuellement pas bien comprises. Cependant, les BFRB surviennent souvent avec d’autres troubles de santé mentale, notamment le contrôle des impulsions, l’anxiété et les troubles obsessionnels compulsifs. Cependant, on ne pense pas que ces troubles provoquent des BFRB, mais peuvent plutôt se produire à côté d’eux.

Diagnostiquer les BFRB

Les comportements répétitifs axés sur le corps ne sont pas bien compris et, en tant que tels, sont souvent mal diagnostiqués. Certaines personnes peuvent rejeter ces comportements comme de mauvaises habitudes. Les professionnels de la santé peuvent penser que ces comportements répétitifs sont des symptômes de trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Un professionnel de la santé mentale peut ne pas avoir l’expérience nécessaire pour savoir en quoi les BFRB sont distincts du TOC.

Les BFRB sont toutes classées dans la catégorie des troubles obsessionnels compulsifs et connexes. Cependant, il s’agit d’une vaste catégorie. Le TOC est lié aux BFRB, mais distinct de ceux-ci. Les comportements répétitifs axés sur le corps sont également différents des comportements d’automutilation intentionnels. Les BFRB consistent à rechercher le plaisir ou le soulagement en agissant sur leur contrainte. Les dommages physiques causés aux parties du corps ne sont pas prévus.

Infographie qui fournit des informations sur le diagnostic des BFRB

Statistiques sur les comportements répétitifs axés sur le corps

La cueillette occasionnelle de la peau ou d’autres BFRB sont des habitudes inoffensives pour de nombreuses personnes. Dans une étude portant sur 4 335 étudiants, plus de 59% d’entre eux ont effectué des BFRB à l’occasion. Alors que la plupart des gens ne ressentent pas une envie incontrôlable de s’engager dans des BFRB, la prévalence de schémas BFRB compulsifs diagnostiquables peut être plus fréquente que la plupart des gens ne le pensent. Plus de 12% des étudiants surveillés dans l’étude susmentionnée pratiquaient compulsivement des BFRB, ce qui signifie que leurs modèles de comportement montraient des signes de trouble.

BFRB et troubles concomitants

De nombreuses personnes n’ont qu’un seul trouble du comportement répétitif axé sur le corps. Cependant, avoir un trouble augmente les chances d’une personne d’en développer un second. Une personne qui a un BFRB a également une chance accrue de développer un trouble de l’humeur ou de l’anxiété.

Selon une étude publiée dans Annals of Clinical Psychiatry, les personnes présentant plus d’un BFRB présentaient des symptômes et une déficience plus graves que les personnes ne présentant qu’un seul BFRB. Les personnes ayant plus de sur BFRB ont tendance à ressentir des niveaux élevés de détresse émotionnelle. En raison de cette détresse, ces personnes ont besoin d’une évaluation et d’un soutien minutieux.

Infographie avec différentes statistiques BFRB

Traitement des comportements répétitifs axés sur le corps

Le taux de réussite du traitement des comportements répétitifs axés sur le corps a tendance à être faible ou incohérent. Une partie de ce faible niveau de succès peut être due à un diagnostic erroné. D’autres résultats médiocres sont probablement dus à un manque de recherche à long terme. Les thérapeutes aident souvent les personnes atteintes de BFRB en utilisant des méthodes de thérapie pour l’anxiété ou les troubles compulsifs.

Chaque personne a des raisons et des sensibilités différentes qui animent ses comportements. Lorsqu’un professionnel de la santé mentale offre un traitement individualisé, le succès est plus probable. Cependant, avec peu de recherches pour étayer leurs efforts, les professionnels ont peu de modèles de traitement efficace. Lorsque les BFRB sont mieux compris, les traitements peuvent devenir plus ciblés et efficaces.

Dans certains cas, les BFRB peuvent être provoquées par des problèmes de santé mentale concomitants tels que le trouble lié à la consommation de substances. En traitant tous les troubles concomitants, les clients sont plus susceptibles de connaître des résultats de traitement réussis.

Le personnel du Village de rétablissement possède l’expérience et l’expertise nécessaires pour traiter la dépendance concomitante et les troubles de santé mentale. L’aide et le soutien sont disponibles 24 heures sur 24. Contactez un représentant du Village de rétablissement dès aujourd’hui pour en savoir plus sur nos programmes de traitement des BFRB concomitants et des troubles liés à la consommation de substances.

BFRB.org . « Directives de traitement consensuelles d’experts, comportements répétitifs axés sur le corps.” 2016. Consulté le 23 mars 2019.

Grant, J. E., Leppink, E. W., Tsai, J., Chamberlain, S. R., Redden, S.a., Curley, E. E., Odlaug, B.L., Keuthen, N. J. « La comorbidité est-elle importante dans les troubles du comportement répétitifs axés sur le corps? »Annales de psychiatrie clinique, 2016. Consulté le 23 mars 2019.

Houghton, D. C., Alexander, J. R., Bauer, C. C., Woods, D. W. « Comportements répétitifs axés sur le corps: Plus répandus qu’on ne le pensait? »Recherche en psychiatrie, décembre 2018. Consulté le 23 mars 2019.

Avertissement médical: Le Village de rétablissement vise à améliorer la qualité de vie des personnes aux prises avec une toxicomanie ou un trouble de santé mentale avec un contenu factuel sur la nature des problèmes de santé comportementale, les options de traitement et leurs résultats connexes. Nous publions du matériel recherché, cité, édité et examiné par des professionnels de la santé agréés. Les informations que nous fournissons ne sont pas destinées à remplacer un avis médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Il ne doit pas être utilisé à la place de l’avis de votre médecin ou d’un autre fournisseur de soins de santé qualifié.

Partager sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.