Posted on Leave a comment

Examen de l’Échelle d’évaluation des troubles d’apprentissage (EDL)

L’Échelle d’évaluation des troubles d’apprentissage (EDL; McCarney, 1996) a été élaborée pour permettre aux éducateurs d’identifier les élèves ayant des troubles d’apprentissage à l’aide d’observations. Le but de l’outil est de fournir des informations contribuant au diagnostic éducatif du trouble d’apprentissage. L’instrument se compose de 88 éléments répartis sur sept sous-échelles selon la définition des troubles d’apprentissage du gouvernement fédéral (Office of Education des États-Unis, 1968). « Trouble d’apprentissage spécifique » (McCarney, 1996, p. 9) désigne un trouble dans un ou plusieurs des processus psychologiques de base de la compréhension ou de l’utilisation du langage qui se manifeste par des performances difficiles à écouter, à penser, à parler, à lire, à écrire, à écrire ou à faire des calculs mathématiques. Le terme comprend des conditions telles que des handicaps perceptuels, des lésions cérébrales, une fonction cérébrale minimale, une dyslexie et une aphasie du développement. Les enfants qui ont des problèmes d’apprentissage en raison d’un handicap visuel, auditif ou moteur, d’un retard mental, de troubles émotionnels ou d’un désavantage environnemental, culturel ou économique ne sont pas inclus. Cet examen vise à décrire les forces et les faiblesses des EDL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.