Posted on Leave a comment

FussyBody.com

Homme fringant aux toilettes pensant à l'huile MCT ou à l'huile de noix de coco vierge provoquant des effets secondaires

Prenez-vous de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge, ou les deux? Je prends les deux. Et je me rends compte que l’huile MCT et l’huile de noix de coco vierge peuvent déclencher des effets secondaires comme la diarrhée, les palpitations cardiaques, l’anxiété et les bouffées de chaleur, etc. lorsque vous en faites une surdose. Non seulement une surdose, l’ingestion des huiles alimentaires à jeun, avec un régime cétogène riche en graisses ou les mélanger avec du café ou des médicaments thyroïdiens peuvent également induire des effets secondaires.

On dirait que les deux huiles sont les mêmes, n’est-ce pas?

Techniquement parlant, l’huile MCT et l’huile de noix de coco vierge ne sont pas les mêmes bien qu’elles produisent des effets secondaires similaires.

L’huile MCT ne contient que de l’acide caprylique et de l’acide caprique. Alors que l’huile de noix de coco vierge, en plus de contenir ce que contient l’huile MCT, contient également des acides caproïque, laurique, myristique, palmitique, stéarique, oléique et linoléique.

Fatty acids MCT oil Virgin coconut oil
Caproic acid
(MCFA)
0 ~ 0.5%
Caprylic acid
(MCFA)
35 – 75% ~ 7%
Capric acid
(MCFA)
25 – 45% ~ 6%
Lauric acid
(MCFA)
0 ~ 42%
Myristic acid
(LCFA)
0 ~ 17%
Palmitic acid
(LCFA)
0 ~ 9%
Stearic acid
(LCFA)
0 ~ 3%
Oleic acid
(LCFA)
0 ~ 6%
Linoleic acid
(LCFA)
0 ~ 2%
Remarque

Bien que certaines marques d’huile MCT aient inclus l’acide laurique à chaîne moyenne dans leurs produits, l’acide laurique n’est pas un constituant typique de l’huile MCT. Une huile MCT typique se compose uniquement d’acide caprylique et d’acide caprique.

Si l’huile MCT et l’huile de noix de coco vierge sont différentes, pourquoi déclenchent-elles des effets secondaires similaires?

Avez-vous vu quelque chose de similaire entre les deux huiles dans le tableau ci-dessus?

Vous êtes sur place, l’acide caprylique et l’acide caprique. Ce sont ce qui déclenche potentiellement la diarrhée, les palpitations cardiaques et d’autres effets secondaires lorsque vous ingérez de l’huile MCT.

Mais l’huile de noix de coco vierge ne contient qu’environ 13% de caprylique et de caprique. Comment cela est-il possible d’induire les effets secondaires de la diarrhée, des palpitations cardiaques et d’autres comme l’huile MCT?

C’est de l’acide laurique. Outre le caprylique et le caprique, l’acide laurique est également un acide gras à chaîne moyenne (MCFA). (L’acide caproïque, qui ne contribue qu’à environ 0,5%, est un peu trop peu pour avoir beaucoup d’impact.)

Étant particulièrement de petite taille, les MCFA peuvent entraîner une augmentation du métabolisme et se convertir très rapidement en énergie.

C’est pourquoi vous obtenez une incroyable bouffée d’énergie après avoir mangé de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge. Et pas seulement vous, vos intestins reçoivent également la poussée d’énergie et poussent les selles vers l’avant.

Outre les MCFA, les glycérols jouent également un rôle vital dans la stimulation des selles.

Que sont les glycérols ?

Le glycérol est simplement une molécule qui lie 3 acides gras ensemble pour former un triglycéride.

Un triglycéride - 3 acides gras attachés à une molécule de glycérol

En parlant de triglycéride, il existe essentiellement 3 tailles différentes de triglycérides, à savoir des triglycérides à chaîne courte (SCT), à chaîne moyenne triglycérides (MCT) et triglycérides à longue chaîne (LCT).

3 tailles différentes de triglycérides

Inutile de dire que le LCT contient des acides gras à longue chaîne (LCFA), le MCT contient des acides gras à chaîne moyenne (MCFA) et le SCT… acides gras à chaîne courte (AGCC).

Remarque

Les AGC sont rarement présents dans les aliments, sans parler de l’huile de noix de coco ou de l’huile MCT.

Ces triglycérides sont les éléments constitutifs de toutes les huiles ou graisses alimentaires.

Ainsi, lorsque vous consommez de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge, les enzymes digestives de votre corps vont séparer les triglycérides en acides gras et en glycérols.

Comme les LCT dans l’huile de noix de coco vierge sont plus grosses et plus volumineuses, elles ont tendance à digérer beaucoup plus lentement. Les MCT, quant à eux, digèrent et se décomposent rapidement en glycérols et en MCFA.

Les MCFA dynamisent et améliorent la motilité de vos muscles intestinaux tandis que les glycérols aident à puiser de l’eau pour rendre vos selles plus douces, plus aqueuses et donc glissantes.

Cela explique pourquoi de nombreuses personnes ont facilement eu la diarrhée après avoir pris trop d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge.

Mais voici le kicker. L’huile MCT peut sembler plus intense pour provoquer la diarrhée que l’huile de noix de coco vierge. Comment ça se fait?

Pourquoi l’huile MCT provoque un effet secondaire de diarrhée plus fort que l’huile de noix de coco vierge

Dans une huile MCT typique et en utilisant la table aussi tôt, nous obtenons:

Type of fatty acids MCT oil Virgin coconut oil
MCFAs > 90% 55.5%
LCFAs 0% 37%
Note

In reality, you won’t find 100% MCFAs in any MCT oil. Even in virgin coconut oil, all its fatty acids (MCFAs + LCFAs) will never add up to 100%. Cela est dû à la présence de glycérols (libérés par les triglycérides dans le processus d’extraction de l’huile), qui peuvent aller de 5 à 10%.

Explicite, non?

L’huile MCT contient un plus grand nombre de MCFA que l’huile de noix de coco vierge. Ce qui signifie que vos intestins tirent plus de carburant de l’huile MCT que de l’huile de noix de coco vierge (VCO).

N’oubliez pas que l’huile MCT est remplie de MCT. Et lorsque les MCT se digèrent rapidement et se décomposent dans votre corps, vous n’obtenez pas seulement des tonnes d’AGCCM, mais aussi des charges de glycérols, les adoucisseurs naturels des selles à cet instant.

Plus de MCFA et de glycérols dans l'huile de MCT que dans l'huile de noix de coco vierge

Pas étonnant qu’il y ait tellement plus de « victimes » de diarrhée explosive pour la prise d’huile de MCT que pour la prise d’huile de noix de coco vierge.

De plus, l’huile MCT ne comprend que de l’acide caprylique et de l’acide caprique, qui sont des MCFA plus courts qui se convertissent littéralement en énergie plus rapidement que l’acide laurique (naturellement présent dans l’huile de noix de coco vierge).

Taux de conversion énergétique des acides gras à chaîne moyenne

Cela signifie que pour la même quantité, disons, deux cuillères à soupe, l’huile MCT peut induire des effets secondaires de diarrhée plus forts et plus rapides que l’huile de noix de coco vierge.

En d’autres termes, si deux cuillères à soupe d’huile de noix de coco vierge peuvent vous donner la diarrhée en une heure, alors vous n’avez probablement besoin que d’une cuillère à soupe d’huile MCT pour obtenir les courses en moins d’une heure.

Pour ajouter une insulte à une blessure, vous êtes plus susceptible de souffrir de diarrhée brûlante avec de l’huile MCT qu’avec de l’huile de noix de coco vierge. Pourquoi?

Plusieurs visites à la salle de bain en peu de temps peuvent user les tissus cutanés autour de l’anus, provoquant des crottes brûlantes. Mais l’huile MCT peut l’aggraver. En effet, certains MCFA s’évanouiront avec les selles au lieu d’être absorbés dans le corps.

Que signifie MCFA ? Acide gras à chaîne moyenne, non? Donc, c’est un acide. Et des brûlures d’acide.

Si c’est le cas, la consommation d’huile de noix de coco vierge devrait également provoquer une diarrhée brûlante, car elle peut également provoquer des MCFA s’évanouissant avec les selles.

C’est vrai. Mais l’huile de noix de coco vierge peut également avoir des LCT qui s’évanouissent non digérées avec les selles. Les LCT sont des triglycérides qui vous font sentir huileux. Ainsi, ces LCT non digérés peuvent agir comme un lubrifiant pour aider à graisser les tissus cutanés autour de votre anus, rendant votre caca moins brûlant.

Remarque

Les MCT sont rarement non digérés. Ils sont si petits que notre corps peut facilement se décomposer. Certains LCT sont tout simplement trop gros pour qu’ils puissent s’évanouir intacts. C’est pourquoi certaines personnes ressentent une « fuite d’huile » par le fond après avoir consommé un peu trop d’huile de noix de coco vierge directement du pot.

Devriez-vous arrêter de prendre de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge parce qu’elles semblent si effrayantes?

Ils sont si bénéfiques pour notre santé, pourquoi devriez-vous arrêter?

Si vous le regardez d’un point de vue positif, l’huile MCT peut offrir un soulagement rapide de la constipation. Bien sûr, si vous ne voulez pas avoir trop de caca brûlant, vous pouvez utiliser de l’huile de noix de coco vierge pour aider à la constipation. Pas vrai?

D’accord, la vérité est que la consommation d’huiles peut ne pas vous donner de diarrhée à coup sûr.

Beaucoup de gens ont eu la diarrhée parce qu’ils prenaient de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge à jeun. Cela signifie que, tant que vous ne le prenez pas à jeun, vous devriez aller bien.

Remarque

Lorsque vous avalez de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge seule à jeun, la légère acidité de l’huile va brouter les tissus à l’arrière de votre gorge. Cela peut irriter votre gorge et la rendre irritante et chatouilleuse, et provoquer une toux bâillonnante. Cependant, la gorge qui gratte devrait guérir en quelques heures, sauf si vous êtes infecté par des virus ou des bactéries pendant cette période qui causent des maux de gorge. Pour éviter les sensations de rayures à l’avenir, prenez l’huile avec de la nourriture.

En fait, cela dépend également de la taille des portions ou de la teneur en fibres des aliments ou des boissons par rapport à la quantité d’huile que vous ingérez.

Par exemple, mélanger une cuillère à soupe d’huile de noix de coco vierge dans un petit bol de farine d’avoine riche en fibres devrait vous aider à bien faire caca. Les fibres aident à ralentir la digestion des MCT.

Mais ajouter 2 cuillères à soupe peut être un peu trop et pourrait déclencher une diarrhée légère à modérée. Si vous voulez 2 cuillères à soupe d’huile de noix de coco vierge dans la farine d’avoine sans diarrhée, augmentez simplement la taille de la portion de votre farine d’avoine.

Un autre scénario. Si l’ajout de 3 cuillères à café d’huile MCT à une tasse de café vous donne le trot du coureur, alors probablement 2 cuillères à café devraient simplement vous fournir une bonne selle au lieu des courses.

Bien sûr, certaines personnes sont plus sensibles et seulement 2 cuillères à café d’huile MCT ajoutées à leur café les déclencheront. Dans ce cas, ils ont juste besoin de réduire l’huile MCT à une cuillère à café.

Cela dit, aucune personne ne réagira exactement de la même manière à l’effet laxatif des TCM.

Pour obtenir les avantages sans effets secondaires, vous devez faire des essais et des erreurs pour trouver la bonne dose quotidienne d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge pour votre corps.

Comment arrêter la diarrhée causée par l’huile MCT ou l’huile de noix de coco vierge

Si vous souffrez de la diarrhée en ce moment qui a été causée par la prise précoce d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge à jeun, vous pouvez essayer de manger des aliments riches en fibres comme des flocons d’avoine cuits ou du pain à grains entiers et voir comment cela se passe dans l’heure qui suit.

La teneur élevée en fibres de la nourriture devrait aider à atténuer ou à arrêter la diarrhée et d’autres symptômes gênants tels que les crampes d’estomac, l’estomac gazeux, les ballonnements, etc. qui suivent.

Cependant, si la nourriture à base de fibres déclenche des courses plus fréquentes à la place, la seule solution pour vous est de jeûner et d’attendre que l’effet de la diarrhée diminue.

Pendant ce temps, buvez de l’eau salée pour reconstituer la perte d’électrolytes et d’eau. Un déséquilibre des électrolytes et une eau insuffisante peuvent provoquer des nausées, de la fatigue, des maux de tête ou des étourdissements.

Une fois cet épisode de diarrhée terminé, arrêtez complètement votre consommation d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge dans les prochains jours jusqu’à ce que vous soyez complètement rétabli.

Lorsque vous êtes prêt à reprendre la consommation d’huile, commencez par une cuillère à café par jour pendant quelques jours. N’oubliez pas d’ajouter l’huile à vos repas (ou boissons).

Plus besoin de prendre de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge à jeun, quoi qu’il arrive.

Une fois que vous vous sentez bien avec cette cuillère à café par jour, augmentez à 2 cuillères à café par jour et maintenez cette dose pendant encore quelques jours, et ainsi de suite.

En bref, augmentez votre consommation progressivement et progressivement jusqu’à ce que vous puissiez ingérer en toute sécurité la quantité d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge dont vous avez besoin tous les jours sans diarrhée.

Cela signifie-t-il que vous pouvez désormais consommer beaucoup d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge tant que vous les mélangez à vos repas?

La vérité est, non. Il se peut que vous n’ayez plus de diarrhée, mais une surdose de MCT pourrait surcharger votre métabolisme et faire palpiter votre cœur.

Palpitations cardiaques induites par la TCM = crise cardiaque?

Avez-vous eu l’impression que votre cœur allait sauter de votre poitrine après avoir mangé de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge?

Non, pas une crise cardiaque. Ne t’inquiète pas.

Il s’agit en fait d’un véritable surmenage métabolique causé par une absorption excessive d’AGCMC par l’huile alimentaire. Vos mains peuvent également trembler comme si vous souffriez de la maladie de Parkinson. Et puis le brouillard cérébral et la sensation de rougeur et de battage toute la journée.

Ça vous semble familier ? J’y suis allé. J’ai aussi « traîné » ma femme. What

Que pouvez-vous faire lorsque vous ressentez ces effets secondaires?

Essayez de dépenser votre énergie autant que vous le pouvez en vous entraînant ou en faisant les tâches ménagères. Ou, faites un brainstorming pour votre travail ou votre projet, etc. Ou tout simplement laisser l’effet hyper se calmer d’elle-même au cours des prochaines heures.

Et, espérons-le, au moment où vous frappez le sac, les effets secondaires ont disparu.

La prochaine fois, assurez-vous simplement de ne pas ajouter trop de votre huile MCT préférée ou de votre huile de noix de coco vierge à vos repas ou à vos boissons.

Oh, même si vous ne mangez pas trop, votre cœur pourrait toujours courir comme la F1, surtout lorsque vous associez l’huile diététique à cette tasse de café le matin.

Pas tellement de MCFA mais le cœur palpite toujours

Oui, la caféine plus MCFA vous mettra à l’épreuve des balles et fera palpiter votre cœur et provoquera également d’autres symptômes de type hyperthyroïdien.

En parlant de caféine. Ne pensez pas que vous devez ingérer du café avec de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge, puis ils vous feront exploser au ciel.

Ils peuvent se « rencontrer » à des moments séparés et vous font toujours sentir nerveux et hyperactif pendant de nombreuses heures.

Comme mon cas. Je n’ai pas l’habitude de prendre du café (ou du thé) le matin pour me ressourcer. Mais j’ai oublié une collation que j’aime grignoter et qui contient également de la caféine. Devine quoi ?

Chocolat noir.

Bien que ma consommation de caféine de cette collation ne puisse tenir une bougie à celle du café, le problème est que je mangeais juste un petit morceau à différents moments chaque fois que j’en avais envie, en plus de manger beaucoup d’huile de noix de coco vierge tous les jours, du matin au soir.

Vous savez, ingérer une petite quantité de caféine de cette façon a stimulé mon métabolisme déjà élevé (effectué par l’huile de noix de coco vierge) de temps en temps.
Mon métabolisme était comme un signal numérique qui est amplifié à différents points de localisation pour s’assurer que le signal ne s’éteint pas.

Et puis BAM!!! Mon cœur courrait comme s’il allait sauter de ma poitrine. Mes deux mains ont commencé à trembler comme si j’étais frappée par la maladie de Parkinson. Me sentant chaude et rougie et hyperactive, je transpirais abondamment jusqu’à ce que mon dos soit trempé. Perdre autant de chaleur m’a donné le froid juste après. De plus, je me jetais et me retournais au lit la nuit et l’anxiété commençait si l’effet pare-balles ne s’était pas dissipé d’ici là.

Expérience extrêmement terrible.

Imaginez que l’huile de noix de coco vierge soit remplacée par de l’huile MCT, les effets secondaires palpitants auraient pu durer 48 heures, je suppose. L’huile MCT a plus de MCT et digère plus rapidement et, par conséquent, vous donnera plus d’énergie, rappelez-vous?

L’inverse est également vrai, attention.

Ce qui signifie que vous pouvez boire une tasse de café sans huile MCT ni huile de noix de coco vierge le matin. Ensuite, vous ajoutez l’huile à votre déjeuner. À moins que la caféine dans votre corps n’ait disparu d’ici là, l’effet secondaire pare-balles pourrait apparaître dès que les MCFA dans l’huile se convertissent et stimulent le métabolisme.

En fait, il existe un médicament plusieurs fois plus puissant que la caféine. Si vous prenez ce médicament et que vous prenez ensuite de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge, votre métabolisme va littéralement exploser!

Rencontrez ‘levothyroxine’

Si vous prenez de la lévothyroxine ou d’autres médicaments thyroïdiens pour aider à soulager votre thyroïde sous-active, vous devez ajouter de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge à vos repas avec une extrême prudence.

Outre les MCT, le médicament pour la thyroïde est également un stimulant du métabolisme.

Si vous souhaitez incorporer de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge dans votre alimentation, vous devez vérifier avec votre médecin thyroïdien la meilleure façon d’administrer la posologie de vos médicaments thyroïdiens en ce qui concerne votre consommation d’huile diététique.

Au fait, quel type de régime avez-vous?

Assurez-vous que ce n’est pas le régime cétogène riche en graisses. Ce régime, lorsqu’il est mélangé avec de l’huile de MCT en particulier, peut pousser votre cœur hors de la poitrine, pour ainsi dire.

Mettre de l’huile de MCT dans un régime cétogène riche en graisses

De nombreux céto-diététiques préfèrent l’huile de MCT à l’huile de noix de coco vierge pour sa plus grande quantité de MCFA caprylique / caprique. Et par conséquent, la capacité de stimuler le métabolisme qui les aide à brûler les graisses toute la journée.

Une augmentation du métabolisme peut décomposer les graisses alimentaires (et les graisses corporelles) assez facilement et les transformer en corps cétoniques lorsque votre apport alimentaire manque de glucides et que votre corps a un besoin urgent de carburant.

Ce n’est pas tout. Notre foie peut également fabriquer des corps cétoniques à partir d’une fraction des MCFA provenant de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge.

C’est la beauté des MCFAs. Ils peuvent se transformer en corps cétoniques sans nécessiter que votre corps entre en cétose. Cela signifie que si vous suivez un régime normal, vous obtiendrez également des corps cétoniques à partir d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge.

Avec autant de carburant cétonique provenant à la fois du régime cétogène riche en graisses et de l’huile MCT, pas étonnant que vous soyez si plein d’énergie.

Déborder d’énergie, c’est bien. Mais si cela arrive au point qui fait battre votre cœur exceptionnellement vite, provoque du brouillard cérébral, des bouffées de chaleur, de l’insomnie et d’autres effets secondaires associés aux palpitations cardiaques, alors vous êtes mieux sans ce regain d’énergie.

« Mais l’huile MCT me procure les avantages dont j’ai besoin. Je déteste abandonner. »

Vous n’avez pas à le faire. L’huile MCT est innocente, en fait. Vous devriez simplement arrêter votre régime cétogène riche en graisses, si vous y êtes.

J’ai pensé que le régime cétogène lui-même est très dommageable pour la santé. J’ai vu beaucoup de gens suivre aveuglément ce régime pendant des mois. Et ils souffrent constamment de mauvaise haleine, de maux de tête, d’aisselles malodorantes et même de vagin malodorant (pour les femmes), etc. malgré les avantages de la perte de graisse.

C’est un mythe que tout reviendra à la normale une fois que votre corps s’est adapté à un régime cétogène.

Écoutez, notre corps ne s’adaptera JAMAIS à un régime aussi peu naturel. C’est tout simplement insoutenable et dangereux. Et cela met un stress énorme sur votre corps.

Une alimentation saine ne doit pas produire d’effets indésirables, qu’ils soient à court ou à long terme. Si quelque chose de mauvais survient après avoir suivi un régime, c’est un signal très clair de votre corps qu’il ne se sent pas fantastique avec le régime.

Eh bien, c’est mes deux cents sur le régime cétogène riche en graisses.

Une fois que vous en sortez, la prise d’huile MCT ne devrait pas provoquer tous les effets secondaires mentionnés au début, à moins que vous n’en consommiez vraiment trop. Trop d’une bonne chose peut ne pas être bonne cependant.

Cependant, si vous insistez pour respecter le régime qui vous fait puer comme une mouffette, la seule façon d’atténuer ces effets secondaires est simplement de réduire votre consommation d’huile MCT.

Effets secondaires « indirects » – Symptômes de la mort du Candida

Avez-vous des nausées, des maux de tête, des étourdissements, de la fatigue, des glandes enflées, des douleurs articulaires ou musculaires, des maux d’estomac, des frissons, de l’urticaire ou des éruptions cutanées, ou des éruptions cutanées, etc. après avoir pris de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge?

Ils sont probablement les signes de la mort du Candida, surtout si vous en avez quelques-uns en même temps. Les gens les confondent souvent avec les effets secondaires de la prise d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge.

Eh bien, la vérité est que l’huile MCT ou l’huile de noix de coco vierge ne déclenche pas directement les symptômes, contrairement à la diarrhée et aux palpitations cardiaques.

Qu’est-ce que je veux dire ?

L’huile MCT et l’huile de noix de coco vierge ont toutes deux des propriétés antifongiques qui peuvent aider à éliminer le Candida.

Lorsque les punaises de Candida meurent, elles peuvent rejeter jusqu’à 80 toxines différentes. Ces toxines peuvent être absorbées dans votre système et provoquer les symptômes de la mort que vous venez de voir.

À cause de ces toxines, vous pouvez vous sentir encore pire qu’avant de consommer l’huile.

L’huile de noix de coco vierge peut tuer plus de levure en raison de sa teneur élevée en acide laurique. L’acide laurique est plus puissant que les acides caprylique et caprique dans la lutte contre la levure. Ce qui signifie que vos symptômes de mortalité peuvent apparaître plus graves après avoir consommé de l’huile de noix de coco vierge que de prendre de l’huile MCT.

Si vous voulez rendre les symptômes de la mort du Candida plus supportables, vous devez réduire votre consommation de sucre (ou de glucides).

Je sais que vous avez des fringales de sucre et qu’elles ne sont pas faciles à freiner. Mais gardez cela à l’esprit, les envies de sucre sont principalement déclenchées par la levure, pas par vos besoins. Ils veulent que vous les nourrissiez pour qu’ils puissent continuer à grandir et à étendre leurs territoires.

Pensez à cela, lorsque les champignons envahissent, ils peuvent détruire tout votre système et vous donner l’enfer.

Alors, ne les laissez pas avoir leurs moyens. Affamez-les en réduisant de force votre consommation de sucre ou de glucides. Mais pas au point d’éliminer complètement le sucre ou les glucides. Tu en as encore besoin pour continuer.

Maintenant, vous avez moins de levure dans votre intestin, consommez de l’huile MCT ou de l’huile de noix de coco vierge pour vous en débarrasser une fois pour toutes.

Avec une levure moindre, vous aurez moins de toxines libérées et donc moins de symptômes de mortalité. Cela se traduit par des « effets secondaires » moindres de la consommation d’huile MCT ou d’huile de noix de coco vierge.

Comment obtenir les avantages, pas les effets secondaires

Sérieusement, lorsque vous regardez de plus près ces deux huiles productrices d’énergie, elles sont très innocentes. Ils ne provoquent pas vraiment d’effets secondaires, à moins que vous ne les utilisiez de la mauvaise manière. Par exemple,

  1. Vous les avalez à jeun.
  2. Vous en mangez trop.
  3. Vous les consommez la nuit.
  4. Vous les mélangez avec du café ou du thé.
  5. Vous les prenez avec des médicaments pour la thyroïde.
  6. Vous les ajoutez à un régime cétogène riche en graisses.
  7. Vous avez une prolifération de levure Candida dans votre corps.

Évitez particulièrement les points 1, 2 et 3. Pour le reste, modérez votre consommation et vous devriez être sain et sauf, et obtenir juste les avantages sans les effets secondaires, comme moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.