Posted on Leave a comment

L’épidémie de COVID-19 oblige Del Mar à annuler les courses du week-end

Le Del Mar Pur-Sang Club a annulé mercredi son programme de course ce week-end après que 15 jockeys et sept autres travailleurs ont été testés positifs pour COVID-19.

Quatorze des 15 jockeys appartenaient à un groupe de jockeys de Del Mar qui ont couru le week–end du 4 juillet à Los Alamitos, portant à 19 le nombre total de tests positifs au COVID-19 parmi les jockeys qui ont concouru sur la piste du comté d’Orange.

De plus, les sept membres du personnel non-rider, qui travaillent dans la salle des jockeys sur la piste, étaient à Los Alamitos la semaine avant l’ouverture de Del Mar.

« La bonne nouvelle est que tous nos jockeys et notre personnel testés positifs ne présentent aucun symptôme”, a déclaré Josh Rubinstein, directeur de l’exploitation de Del Mar. « S’ils sont asymptomatiques, ils pourront rouler après 10 jours. »

Publicité

Les 10 jours expireraient le 23 juillet pour ceux qui ont été testés positifs mardi, a déclaré Rubinstein. Victor Espinoza et Flavien Prat, deux des cinq coureurs sur ces cartes de Los Alamitos qui avaient déjà été testés positifs, sortiraient de quarantaine avant cela.

Del Mar prévoit de reprendre la course le 24 juillet. Les trois jours perdus ce week-end seront rattrapés le jeudi plus tard au cours de la réunion de neuf semaines. Les courses en vedette de ce week-end, les San Diego Handicap et Eddie Read Stakes, se dérouleront le 25 juillet.

Espinoza a été testé positif au COVID-19 le 9 juillet, la veille de la journée d’ouverture de Del Mar. Il a volontairement demandé un test après avoir appris que deux coureurs avec lesquels il avait été en contact à Los Alamitos — Martin Garcia et Luis Saez — avaient été testés positifs plus tôt la semaine dernière.

Prat, qui a remporté deux des trois derniers championnats d’équitation d’été à Del Mar, a été contrôlé positif dimanche matin après son retour de l’équitation samedi à Keeneland à Lexington, Ky.

Publicité

Après les tests positifs pour Espinoza et Prat, les responsables de Del Mar ont demandé dimanche dernier l’assistance du département de la Santé du comté de San Diego pour tester tous les jockeys et le personnel de la salle de jockey qui étaient à Del Mar pour les trois jours de course le week-end dernier.

Les tests de plus de trois douzaines de jockeys et de travailleurs proches d’eux ont été achevés mardi à Del Mar et les résultats ont été communiqués mercredi aux responsables du suivi.

En vertu des directives de déclaration de COVID-19 et de la Loi sur la confidentialité et la portabilité de l’assurance maladie (HIPPA), Del Mar ne nomme pas les jockeys qui ont été testés positifs. Prat et Espinoza ont annoncé leurs tests positifs.

Umerto Rispoli, qui a remporté sept courses le week-end dernier pour prendre la tête du classement des pilotes 2020, et le champion d’équitation 2018 de Del Mar Drayden Van Dyke ont tweeté mercredi qu’ils avaient également été testés positifs au COVID-19. Karina Contreras, la fille du jockey Agapito Delgadillo, a tweeté que son père était également positif.

Publicité

Del Mar a ouvert sa réunion d’été de 28 jours sans spectateurs et selon un ensemble de protocoles de sécurité pour les travailleurs essentiels qui ont été rédigés avec l’aide d’experts médicaux.

La piste offrait déjà un dépistage, une surveillance et des tests de santé pour les travailleurs dans la zone de l’étable et ailleurs. Les travailleurs sur le backstretch ont été isolés des jockeys.

Del Mar a déclaré mercredi que d’autres mesures de sécurité seraient prises avant la reprise de la saison.

  • D’autres tests de COVID-19 seront mis à la disposition des travailleurs de backstretch et des autres membres du personnel de Del Mar.
  • Avant la reprise des courses, la piste reconfigurera et élargira les quartiers des jockeys, y compris en déplaçant certaines des activités normalement organisées dans la salle des jockeys vers une zone adjacente.
  • Seuls les jockeys basés en Californie seront autorisés à rouler à Del Mar pour le reste de la saison estivale, ce qui signifie que les coureurs de l’est ne seront pas autorisés à prendre l’avion et à participer aux courses à enjeux plus importants cette saison. De plus, les jockeys locaux qui quittent la piste pour rouler sur d’autres sites — comme l’a fait Prat le week—end dernier – ne seront pas autorisés à retourner à Del Mar.

Bien qu’aucun fan n’était dans les tribunes le week-end dernier, le premier week-end de Del Mar a produit un gain de 18,1% sur trois dates comparables de 2019 dans le montant total national misé.

Publicité

Center est un rédacteur indépendant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.